Sillage

2018 | pastel sec sur papier | 70 x 50 cm | © Nicolas Muller
Ces formats présentent des formes géométriques noires et blanches. Les formes noires utilisées comme un réservoir de pigment sont balayées par la tranche de ma main pour révéler dans leur sillage d’autres figures géométriques blanches. Le geste vif et spontané permet de démasquer une trame régulière ayant été préalablement tracée et s’oppose à cet ordonnancement formel rigoureux.