Les évadés

2011 | regards de trottoir en fonte | 80 x 80 cm | © Sébastien Grisey
« Les évadés semble nous montrer les vestiges d’une tentative d’évasion, dont on ne connaît la fortune. Les plaques d’égouts, entrouvertes, laissent présager la fuite des corps, l’ « entrouverture » de perspectives, un espace du possible opposé à la rigueur géométrique de la plaque lourde et contraignante. » Rebecca Lamarche-Vadel